Wednesday 28th September 2022,
Bangingbees

Movie Review – Videograss Mayday

admin 15 octobre 2014 Honey Bees, Reports Commentaires fermés sur Movie Review – Videograss Mayday

mayday-review

Si vous nous suivez un peu vous savez que Videograss est généralement la production qui nous fait le plus vibrer. Et on assume nos goûts ici ! Aucun faux pas depuis 2009 et ça n’arrivera pas avec Mayday, leur 6ème vidéo. Le casting pouvait pourtant sembler manquer de tête d’affiche. Plus de Louif Paradis, Scott Stevens ou ou Jed Anderson (qui est juste en guest). Mais pas de raison de s’inquiéter pour eux, car la principale force de Videograss c’est le montage. Et encore une fois tout est parfait. Les lifestyle sont originaux et authentiques. On est loin des éternelles clichés dont raffolent certaines productions comme le plan neige qui tombe, vue de l’hélico, check après avoir plaqué… Avec Videograss on a droit à du vrai et ça mitraille de la tranche de vie sans mise en scène. Niveau goûts musicaux aussi on peut leur faire confiance. C’est pointu, original, varié et ça colle parfaitement au style du rider. On l’a acheté sur iTunes dès qu’elle est sortie et décortiqué ce qu’elle a dans le ventre, part par part.

Photos captures d’écran ©Videograss, faites comme une raclure en prenant mon ordinateur en photo car ce putain d’iTunes empêche les captures d’écran.

Synopsis

Les mecs les plus hype du snowboard game sont Américains et chaque année, ils dictent la tendance avec une insolente décontraction. Si vous deviez prouver à quelqu’un qui dénigre le snowboard que c’est une activité cool, montrez lui une Videograss.

Nick Dirks

Nick Dirks

La meilleure intro de tous les temps en compagnie de Mickey Leblanc et Lorenzo Lamas et la meilleure outro de tous les temps dans la même part avec un ride de voiture de police ! Nick Dirks se paye la plus grosse part de sa vie et a même un banger à Briançon !

Joe Sexton

Joe Sexton

Ca commence mal avec un beau plongeon dans des marches qui lui vaudra un sérieux traumas crânien. Mais ça n’a pas empêché Joe Sexton de jouer les équilibristes toute la saison sur des rails que lui seul peut dompter, le tout coiffé d’une très jolie teinture blonde à rendre jaloux le rappeur marseillais Jul.

Jake Kuzyk

Jake Kuzyk

La grande classe et la précision incarnée pour qui tout a l’air facile. Un half cab nose press revert sur un rail de 3km donne l’impression qu’il fait un grind sur une box de 2 mètres !

Friends

Friends

Seulement 3 tricks de Justin Bennee donc on est très déçu. Quelques shots de Jed Anderson qui s’est consacré à Crazy Loco. Quelques mecs cool de House Of 1817 ou Underdawgs et 3 tricks de Thomas Delfino, qui devient le deuxième Français a apparaître dans une Videograss après Nico Droz.

Gus Engle

Gus Engle

Une mini part fun et créative où il joue lui même du piano debout, ce qui est peut être un détail pour vous, mais pour nous ça veut dire beaucoup.

Justin Fronius

Justin Fronius

L’enchainement est violent avec la part gros rap pour celui qui concluait la vidéo de l’an passé. Il aurait d’ailleurs pu faire coup double s’il avait eu du backcountry. Il n’a que du street mais c’est complètement fou, tous les tricks sont super engagés, mais c’est son switch ollie du début qui nous a fait le plus vibré ! Le ender est dingue aussi !

Jonah Owen, Zac Marben, Danny Larsen,

 Danny Larsen

Les seconds couteaux de Videograss c’est quand même du très costaud. Du gros street asses classique et stylé pour Jonah Owen, un peu de backcountry à Serre-Chevalier pour Zac Marben et la créativité habituelle de Danny Larsen, toujours très attiré par les murs tel un Spiderman version black metal !

Danimals

 Danimals

On parie que ça sera la part préférée de beaucoup de monde et c’est compréhensible. Un style de fou, les lignes les plus skate du game, le plus gros street ollie de tous les temps et le groupe de Biarritz La Femme en bande-son !

Jake Olson-Elm

Jake OE

Le rigolo de la bande. Son truc c’est slider les choses très dangereuses où il y a des pièges et des anti-skate. S’il n’y a pas moyen de se bloquer un membre et de se faire très mal, ça ne l’intéresse pas. Des idées à la con géniales et un style inimitable. Notre part préférée avec Danimals.

Chris Grenier

Chris Grenier

La part la plus polyvalente avec pas mal de shots en backcountry et du street bien dope et engagé mais assez classique comparé aux autres riders. Et un front flip en ender d’une Videograss, ça pique un peu quand même…

Conclusion

Faites un geste citoyen et soutenez les productions qui font des bonnes vidéos en courant acheter cette petite merveille sur iTunes ou en DVD pour les puristes. C’est grâce à des vidéos comme ça que l’on peut encore être fier de faire et parler de snowboard en 2014 ! Si vous voulez la voir sur grand écran, l’avant-première française aura lieu au Snow Garden Festival à Grenoble samedi 18 octobre à 19:30. On vous laisse avec le teaser de ce petit chef d’œuvre !

Like this Article? Share it!

About The Author

Comments are closed.