Friday 19th August 2022,
Bangingbees

Dolce Vita a Cervinia

admin 13 août 2014 Honey Bees, Reports, Videos Commentaires fermés sur Dolce Vita a Cervinia

Cover Niels

Demonium s’associe à Burton pour 1 semaine de summer camp à Cervinia en compagnie des tueurs de rails de leur team Europe. On a passé la semaine avec eux et voici le résumé de cette semaine rythmée par le jib, les apéros et la bouffe !

Photos : Perly

Salut tout le monde, voici une nouvelle aventure du club de vacances BangingBees ! Vous avez du remarquer que l’on sait choisir nos déplacement et joindre l’utile à l’agréable. Après la Slovénie, la Finlande, les 2 Alpes, direction l’Italie et sa bonne bouffe ! Demonium organise pour la deuxième fois un camp d’été à Cervinia, station italienne de la Vallée d’Aoste, reliée au glacier de Zermatt en Suisse allemande. Un glacier situé sur la mont qui s’appelle le Cervin en Français et le Matterhorn en Allemand. Une précision qui en dit long sur la différence de culture entre les latins et les germaniques… Nous étions déjà venus brièvement l’an passé et avions trouvé le camp bien sympathique. Dre le grand patron de Demonium nous a invité à passer la semaine, histoire de filmer la vidéo officielle de l’événement et vous rapporter tous les potins raconter la semaine.

Stepan Rokos front board kink

Stepan Rokos front board sur le triple kink

Au programme une trentaine de campers et une vingtaine de gens en plus entre le staff, les riders Burton, les riders invités et les médias. Le mauvais temps en milieu de semaine (le glacier est resté fermé 2 jours d’affilés) servira d’excuse à notre petit crew d’une cinquantaine de personne pour organiser de chouettes boom dans notre camp de base, le bar restaurant Lino’s, du nom de son patron. La station est plutôt jolie, pleine de petits restaurants très bons et pas trop chers. Mais niveau animation nocturne, ce n’est pas Las Vegas. Ni même les Deux Alpes… Vous trouverez un ou deux bar et la discothèque la Gasoline. Pour les activités extra snowboard, on a droit à un petit skatepark digne de ce nom, de bonnes descentes à vélo, un golf, des terrains de foot et de tennis. Les campers viennent de toute l’Europe et on retrouve une bonne délégation française entre le staff Demonium, les DCGK d’Avoriaz et notre équipe. Cervinia est un bon choix par rapport aux glaciers suisses, car les prix sont nettement plus intéressants. Si vous êtes du côté Zermatt, le forfait vous coûtera 67 € et la montée sera plus longue. Alors que du côté italien, le pass est à 44 € et il faut environ 20 minutes pour arriver sur le glacier, mais en changeant 3 fois de cabines. Si vous voulez manger sur la glacier après le ride, on trouve un très bon resto d’altitude qui n’abuse vraiment pas sur les prix (plats super bons à 10€ et panini à 4€). Ca change des restos d’altitudes français !

Niels miller flipCharles Balsan wall ride

Passons à la partie qui nous intéresse vraiment, le snowboard. Le glacier est assez peu fréquenté par les snowboardeurs et les skieurs de piquets n’ont pas les mêmes horaires, donc vous ne ferez pas la queue en début et fin de journée. L’accès au park se fait par un chemin qui amène directement à la remontée en poussant un petit peu. Une arbalète à deux places dessert le park. Les skieurs ont leur stade de slalom sur le même versant mais avec une autre remonté. Pour tourner sur le park, on n’attend rarement jamais plus qu’une ou deux minutes et la rotation est très rapide. En allant vite, on peut faire un run toute les 5 ou 10 minutes. On commence avec une double ligne de 3 jibs assez marrante qui termine sur des petits quarters. Il y a aussi une mini ligne de jib débutante plus à droite. On a ensuite le choix entre 3 lignes, kick, jib ou pipe. Le pipe n’a malheureusement pas été shapé pendant notre séjour, faute aux récentes intempéries. La ligne de kicker est assez limitée et n’a presque pas été shapé non plus. Mais il s’agit d’une double ligne parallèle de deux kicks, donc rien de bien folichon. Au milieu on trouve la deuxième ligne de jib, l’endroit le plus prisé du park. Quelques bonnes idées comme un spot à multi modules qui se ride en monté et en descente et quelques gros tubes prenables de côté. Ce n’est pas non plus Bear Mountain, mais on sent une volonté de proposer quelques modules fun. Et avec la rotation super rapide et le calme sur le park, on se dit qu’on ride mieux là qu’aux Deux Alpes en été. Pas besoin de rester la main lever à répéter « next », un sacré luxe par les temps qui courent…

Burton team

Le team Burton

Niveau action, Burton a emmené une partie de son team Europe avec des tueurs de rails comme Niels Schack, Wojtek Pawlusiak, Ludde Lejkner, Jesse Augustinus, Max Zebe et Ollie Dutton. Et filmer ces gars sur un park de jib pareil, c’est plutôt facile et agréable. On aurait pu vous sortir une vidéo de 15 minutes tellement on avait de tricks. Mais on a préféré faire du condensé et ne mettre que les bangers. Ajoutez à ça les Tchèques Stepan Rokos et Tomas Cisar, Isabella Groenestein, Mary Lugen et Giulia Lach De Bere qui représentait fièrement la gente féminine et Anto Brotto, Lionel Simon, Alex Doumergue et les DCGK pour l’équipe de France et vous comprendrez que le park a pris du trick pendant la semaine ! Mais « Action speaks louder than works » comme on dit, donc on vous laisse regarder la vidéo et on vous conseille vivement de songer à Demonium et Cervinia pour vos vacances l’été prochain !

www.demonium-mc.com

Alex Doumergue

Alex Doumergue en handplant

Like this Article? Share it!

About The Author

Comments are closed.