Bangingbees

Movie Review : Transworld – Nation

admin 17 septembre 2013 Commentaires fermés


A force des mater des petites vidéos toute la journée, on se disait que l’on perdait le gout des vrais longs formats (Bon entre temps il y a eu la vidéo Nike 24 h…). Celles que l’on attendait avec tant d’impatience autre fois. Difficile d’être aussi enthousiaste avec la quantité d’images de snowboard que met à notre disposition le web et on est bien placé pour en parler ! Mais les Transworld sont toujours un petit événement donc on a décidé de faire un geste symbolique et de financer les grosses productions vidéos en déboursant 11,99 €  pour télécharger Nation sur iTunes.

Le synopsis
Transworld montre les différents aspects du snowboard à travers le monde, la grande nation du snowboard. A première vue, ça ressemble au discours du mec qui portait des dreads et un poncho que tout le monde a eu dans sa classe au lycée. Mais ne nous arrêtons pas sur ces préjugés et voyons ce que la nation snowboard a dans le ventre. On commence avec le teaser pour voir de quoi il s’agit.


Intro

Dans la grande tradition des montages Transworld, un panorama de plein de bonnes choses du moment de Spring Break à Yawgoon en passant par Naturally.

Xavier De Le Rue 
Il explique qu’il est connecté avec la montagne et visiblement elle le lui rend bien en lui permettant de sortir vivant de situations qui donnent envie de dire « Mais qu’est ce qu’il est allé foutre là ». C’est toujours lui le boss du big mountain game !

Chris Brewster
Un rider Dinosaurs Will Die dans une vidéo Transworld c’est cool pour la scène core. Il fait du street super stylé et créatif. Le nose blunt transfert sur une main courante est surréaliste.

Dylan Thompson
Toujours du grand n’importe quoi à 7 mètres de haut. Il revient sur certains spots FODT pour y faire des tricks inédits et trouve des nouvelles idées qui demandent une certaine confiance en soi.

Jonah Owen
On l’associait à Dylan Thompson au début de sa carrière car ils ont eu leur première part en même temps chez FODT. Moins médiatisé, il est pourtant plus stylé. Il fait moins dans le street énorme que son pote mais ce n’est pas petit non plus !

Eiki Helgason et Gulli Gudmundsson
Eiki c’est le fort et créatif, Gulli le beau et stylé, mais les deux Islandais font la paire (de 3 normalement avec Halldor). Du street engagé filmé au drone, souvent sur leur terre natale.

Stale Sandbech
On ne paye pas 12 € pour voir un gars avec un casque et un dossard aux X Games ! Remboursé ! Dommage, car il n’a pas un mauvais style pour un compétiteur et on s’attendait à une vraie part en backcountry et street.

DCP
De la world musique reloue, des tenues qui piquent les yeux, mais du freeride cool, épaulé par la fine fleur des chasseurs de pow comme Bjorn Leines.

Dan Brisse
Il faudrait vraiment qu’il se calme lui, il va finir comme Mike Brant à force de faire joujou en haut des immeubles… C’est toujours aussi fou et énorme.

Austin Hironaka
Un peu décevant, on le préférait dans les Think Thank. Dommage car c’est un bon rider bien polyvalent. Il a quand même un switch backside air et ça c’est cool !

Austen Sweetin
Le Valbuena du snowboard : Petit, efficace, travailleur mais il ne fait pas rêver…

Forest Bailey
La nouvelle idole des jeunes c’est lui ! Trop de style et d’aisance en street et il fait même des double corks en backcountry en donnant l’air d’essayer pour la première fois le trick !

Bilan
On n’est pas déçu, ça reste une bonne vidéo. Le montage est soigné et la bande-son plutôt agréable. Mais ce n’est pas transcendant non plus. Pas au niveau d’autres vidéos Transworld comme These Days ou In Color qui avaient des castings plus enthousiasmants. La part de Forest Bailey vaut quand même le détour. Si ça vous a donné envie de la voir, ça vous coutera 11,99 € sur iTunes.

Use Facebook to Comment on this Post

Like this Article? Share it!

Comments are closed.