Bangingbees

Julien « L’Arrogs » Haricot – Part 2017 + Interview

admin 31 octobre 2017 Commentaires fermés
Alexis De Tarade

Shaka brah ©Alexis De Tarade

Soyons honnête, il y a du favoritisme dans ce magazine. Julien « L’Arrogs » Haricot est le seul à compter 2 interviews depuis le lancement de BangingBees. Et tout ça sans être un rider officiellement encore en activité. Faut dire qu’on l’aime bien ce bon vieux L’Arrogs et que sa motivation de cette saison nous a donné envie de lui faire une petite surprise et de lui sortir une vidéo part, éditée et mise en musique par Golden aka YGGL. On en a aussi profité pour lui faire une interview afin qu’il parle un peu de ses nouveaux projets et de sa vision du snowboard car il a toujours des choses à dire. On vous laisse apprécier cette part de vieux toujours aussi passionné, qui a porté fièrement notre coach jacket BangingBees toute la saison.

Comment ça se passe ta vie de team manager et juge ? Raconte nous un peu comment tu organises ta saison ?
Ca se passe bien, en vadrouille toute la saison. J’essaye de prévoir le programme le plus rapidement possible, parce qu’entre les contests à juger, les events et photoshoots pour nos marques chez Low Pressure Studio (Bataleon/Losbter/ Switchback) avec par exemple le ROST ou le Snow Avant Première, vu que je m’occupe du marketing en France pour ces 3 marques, la saison passe à vitesse grand V. La saison dernière je ne suis rentré que 6 jours chez moi du nouvel an à début avril. Mais je ne m’en plains pas, ce n’est pas toujours facile, mais j’aime ça, c’est ma passion ! Et je pense que ça devait être encore plus intense cette saison avec les Jeux Olympiques en Corée Du Sud. Ca risque d’être une expérience de dingue, très enrichissante !

Quels étaient les moments forts de ta saison ?
La première session de l’année à Tignes pendant le Rock On avec toi, Golden et Arthur Girault. C’était  fou la quantité de neige qu’il y avait pour un 10 Novembre, on s’est gavé ! Sinon la session à Val Thorens également pendant le Rock On avec tous mes potes de Lyon mais aussi avec les Victor, Olivier, Ben TJ… Ca s’est transformé en une grosse session back flip jeté de viande, comme dirait Antoine Baduel, sur une cassure où il y avait gavé de poudreuse. Egalement, les 2 photoshoots pour Low Pressure Studio : en Islande avec le team Lobster et en Autriche avec le team Bataleon avec la soirée surprise pour mes 10 ans d’anniversaire en tant que team manager pendant laquelle Tor, Ethan et moi avons fait le même tatouage au même endroit par Tine la femme du big boss de Bataleon. Du grand n’importe quoi ! Le tour du monde express que j’ai fait en 15 jours avec mon pote juge Iztok Sumatic avec des anecdotes à n’en plus finir de Lyon aux US en passant par la Chine et la Russie lorsque nous jugions le Banana Open et l’US Open. Et pour finir la dernière journée de l’année avec Rémi Lamazouère, toi et Vincent Aukman pendant le Volcom Bank Slalom en Autriche. Là encore ce fut une voyage de fou furieux avec pas mal d’anecdotes et une dernière soirée légendaire qu’on gardera pour nous.

 

IMG_9056

La team week Lobster en Islande ©Low Pressure

As-tu l’impression de plus t’amuser en snowboard maintenant que quand tu étais pro riders ? Tu trouves assez de temps pour rider pour toi ?
C’est vraiment différent, puisque maintenant il n’y a plus aucune pression et que je n’ai plus rien à prouver ou à gagner. Dorénavant, ça se passe avec mes potes et c’est juste du plaisir. De plus avec tous les petits events qu’on a la chance d’avoir en France, c’est facile de filmer et de rider tous ensemble. Les quelques images que j’ai fait cette saison, ont été filmées aux Ride The Snake d’Act à Chamonix, au Muzelle festival et Enjoy the Glacier aux 2 Alpes, la John Doe aux Arcs  au Vans High Standard à Chamrousse… Et pas au Top to Bottom de BangingBees car je n’étais pas là, désolé ! C’est pendant ces sessions qu’on ride entre potes ou alors après les contests que je juge. Je m’amuse différemment mais j’ai tout de même accumulé plus de 60 jours sur la neige cette saison, ce qui ne m’était pas arrivé depuis 5 ans. Mais c’est variable. Il peut y avoir une journée où je ne vais faire qu’une seule piste sur un event, jusqu’à la journée de dingue pendant laquelle je vais rider pendant 4 ou 5 heures. C’est fini pour moi les journée de 8 heures du matin jusqu’à 17 heures.

T’en as pas marre de ne savoir tourner qu’en back ?
Et bien non monsieur le journaliste, je n’en ai pas marre de tourner en back et pour votre gouverne, je fais aussi un peu de rotation frontside. Bon c’est vrai que je n’ai pas fait de rotations en switch front ou switch back depuis 6 ans et que je fais principalement des rotations en backside et des backflips. Mais avec toutes les emmerdes physiques que j’ai eu, je suis déjà bien content de pouvoir encore faire ces tricks à 37 ans.

 

P1080087

Stalefish islandais ©Low Pressure

Qu’est-ce qui t’inspire dans le snowboard actuellement ?
Pas mal de choses en fait. Encore heureux sinon je ferais parti de tous ces gens blasés et je ferais autre chose depuis longtemps ! J’ai beaucoup aimé l’edit  Gaijin (Guys in Jeans) de Keegan Valaika avec Harrison Gordon, Scott Blum, et leur potes au Japon. Edit super frais et ultra motivant ! Et bien entendu l’edit avec mes boys du team Lobster en Islande, authentique de chez authentique. Les edits SHE de Olivier Gilttler avec Arthur Longo. La vidéo Benchpress de Fredrik Perry est complètement folle. D’ailleurs pour l’anecdote, personne ne l’avait encore vu et on s’est fait une petite avant première de la vidéo en Islande chez Halldor avec tout le crew Lobster et on avait appelé Fred Perry sur Skype qui nous regardait en train de regarder la vidéo juste pour voir nos gueules et nos réactions, c’était très bon… On était chaud !  Les edits de Matière Blanche et bien sûr les Workers dont la vidéo de cette saison a bien step-up par rapport à l’année dernière avec une vraie identité qui leur est propre. De même pour le crew Minority. Je pourrais citer encore plein de choses que j’aime dans le snowboard. Ce sont ces vidéos ou des edits comme ceux-ci que j’aime voir. Et je pense que la plupart des riders veulent également voir ça ! J’ai aussi vraiment hâte de voir la nouvelle video Vans qui sort en janvier 2018, avec la part d’Arthur Longo qui s’annonce folle. Halldor est bien parti pour avoir la vidéo part de l’année avec sa section dans la Transworld Arcadia, mais sait-on jamais avec le king Arthur tout est possible !  Sinon petite pépite, j’étais à l’avant-première à Londres de la vidéo Goodby Horses de Niels Shack montée par Rémy Barreyat et je suis resté scotché !

On dirait que tu as pris goût à faire des petits montages pour Instagram quand tu vas rider ? Que penses-tu de cette façon de consommer de l’image instantanée par rapport aux productions vidéos plus long format ?
J’ai mis du temps à m’y mettre, mais du moment où tu m’as expliqué comment faire des petits montages sur mon iPhone avec iMovie, c’est devenu une vraie drogue. Ca m’a rappelé quand on faisait les vidéos Psykopit à l’époque avec Julien Joud. J’aime surtout filmer mes potes et mes riders pour faire un petit edit rigolo sur une session avec un son bien fun ou complètement pourri. Je pense que cette façon de consommer de l’image instantanée est d’actualité et il faut bien vivre avec son temps. Mais ce n’est pas non plus une fin en soi. C’est certain que ça cannibalise aussi les vrais gros edits vu que la plupart des gens regardent juste les insta-teasers et ne vont même pas chercher à cliquer sur les liens dans les bios pour regarder les edits en entier. C’est même bien pire pour les videos des grosses productions vu que les gens achètent de moins en moins les vidéos de snowboard sur iTunes. Tout ce système des médias se renouvelle sans cesse et c’est dur de suivre. Je ne sais pas comment tout ça va finir. Mais bien j’espère !

 

JulienLArrogsHaricot_FlachauwinklAustria_CyrilMueller_PM_4627

BG du 69 ©Cyril Mueller

 

Tu as d’autres projets pour cette saison ?
Ca va faire déjà pas mal de choses entre Bataleon/Losbter/ Switchback et les contests, mais je vais également faire le speaker sur le Vans High Standard à Talma en Finlande et j’espère également faire encore le speaker avec Stephane Grenet pour le Volcom Bank Slalom à Karpun en Autriche. On va aussi mettre en place une nouvelle édition de l’Oyster Sonore à Lyon avec mes potes Fabien Seguin et François Annat, un concept de bar à huîtres et musique electro que nous organisons pendant les Nuits Sonores à Lyon depuis 5 ans. Et je dois surtout m‘occuper de notre marque de thé WAYJI avec David Tchag de Act Snowboarding et Pacôme Allouis. C’est notre grande nouvelle aventure et c’est une de mes priorités absolues.

Interview Julien Mounier
Vidéo Yrwan Garcia-Léal

JulienHaricot_FlachauwinklAustria_CyrilMueller_CM_7496

Il s’en va tête haute ©Cyril Mueller

Use Facebook to Comment on this Post

Like this Article? Share it!

Les commentaires sont fermés.

hogan outlet online scarpe hogan outlet nike tn pas cher tn pas cher nike tn 2017 nike tn pas cher air max pas cher air max pas cher air max pas cher air max pas cher air max pas cher scarpe hogan outlet scarpe hogan outlet scarpe hogan outlet scarpe hogan outlet scarpe hogan outlet scarpe hogan outlet chaussures louboutin pas cher chaussures louboutin pas cher chaussures louboutin pas cher chaussures louboutin pas cher chaussures louboutin pas cher chaussures louboutin pas cher