Bangingbees

5 mixtapes hip-hop US à télécharger

admin 22 novembre 2012 Commentaires fermés

Vous aimez le rap US et savez qu’il est difficile de s’y retrouver dans la jungle des mixtapes. Il en sort tellement que l’on est vite paumé. On vous déconseille de perdre du temps à télécharger la moindre sortie d’un rappeur inconnu avec un nom qui commence par « Lil » ou « Young » en pensant découvrir une perle de l’underground, car c’est rarement le cas. Pour vous aider dans votre quête de bon rap, voilà 5 mixtapes sorties récemment à mettre dans votre MP3 pour rider cet hiver.

French Montana – Mac and Cheese 3

Le protégé de Diddy, signé chez Bad Boys Records est très prolifique en sortie mixtape et voici une nouvelle bonne livraison. Toujours son petit cri « huh » qui accompagne presque toutes ses phrases et un casting de fou niveau featuring avec notamment J. Cole, Rick Ross, MGK, Tyga, Ace Hood, Wale, Curren$y, Diddy, Ma$e, Fat Joe, Trina, Prodigy, Fabolous…

Mac Miller aka Larry Lovestein – You

Mac Miller est l’idole des ados, mais il n’est pas pour autant à comparer avec la Sextion d’Assault. Donc même si vous n’assumez pas d’écouter du Mac Miller, vous risquez d’être surpris par cet EP jazzy de 5 titres où le rappeur au sourire béat a trouvé un alter égo du nom de Larry Lovestein.

B.O.B. – Fuck EM We Ball

Le rappeur d’Atlanta signé sur le label de T.I. Grand Hustle a un style plutôt pop, sans pour autant sombrer dans l’ultra commercial à la Wiz Khalifa. Il se paye une chouette mixtape avec quelques bons featuring entre Iggy Azalea, T.I., Mac Miller, Juicy J et Snoop Lion.

GBE  – For Greater Glory 2

Le crew du rappeur de 17 ans Chief Keef, qui font surtout parler d’eux pour leurs histoires de règlements de compte et leurs embrouilles sur Twitter. Du bon rap d’ado débile à prendre avec du recul, mais qui donne la pêche, comme avec l’imparable « Love Sosa », digne suite du hit de Chief Keef « I don’t like ».

Joe Budden – A Loose Quarter

Vous le preniez peut être pour un « one hit wonder » depuis son tube Pump It Up, mais Joe Budden est toujours là avec son groupe Slaughterhouse et en solo. Un flow à l’ancienne efficace, bien marqué east-coast, sans être chiant comme certains vieux rappeurs sur le retour.

Use Facebook to Comment on this Post

Like this Article? Share it!

Comments are closed.